Rejoindre un coworking pour développer sa clientèle : bonne ou mauvaise idée ?
Espaces de travail en plein essor, les coworkings proposent des offres diversifiées pour vous séduire. Mais peut-on rejoindre un coworking uniquement pour faire du business ?
Coworking et business
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Si des opportunités pourront naturellement se présenter à vous en venant travailler dans un coworking, cela ne doit pas être l’unique élément qui motive votre venue au risque d’être déçu.
On vous dévoile 4 astuces à prendre en compte pour vous créer des opportunités.

1. Sortez de l’isolement et faites preuve d’ouverture d’esprit

Passé le temps de mise en confiance lié à toute nouvelle rencontre, les coworkers échangent rapidement sur leur développement commercial en BtoB et les besoins complémentaires de leurs clients.
Tenez-vous à l’écoute des autres, vous pourrez découvrir de nouveaux projets pour lesquels un coworker a besoin de prestations additionnelles. Cela peut être le début d’un beau partenariat qui vous permettra de proposer des solutions à plus forte valeur ajoutée et fidélisant.

2. Rejoignez un coworking avec une communauté diversifiée et solidaire

Deux types de communautés se créent sur les espaces de coworking :

  • Par thématique : elle fédère autour d’un métier ou d’un sujet, un atout pour avancer plus rapidement. La concurrence commerciale pourra en revanche être exacerbée.
  • Diversifiée : sa richesse repose sur la rencontre de coworkers évoluant dans des univers variés. Elle apporte une plus grande richesse de points de vue et de complémentarités.
    Solidarité, bienveillance, respect mutuel, confidentialité et dynamique commerciale au sein de cette communauté sont indispensables pour porter chaque coworker dans de nouvelles synergies.

Léa, partage son expérience de coworking à La Terrasse Discovery +x : «Quand je veux sortir de mon isolement d’indépendante, j’aime aller à la Terrasse (le p’tit nom donné par les habitués). J’y retrouve Martin, webmaster, Manon, indépendante en communication, Paul qui a monté sa startup. Les sujets fusent sur l’actu, les problèmes d’activité, le calendrier des charges sociales à régler… tout ce qui nous triture l’esprit. Puis j’en profite pour me rapprocher de Tony qui travaille sur un nouveau système sécurisé de badges afin de compléter mon offre d’éclairage LED intelligent»

3. Privilégiez un espace aménagé pour favoriser les rencontres

Dans un coworking, deux parties s’opposent et se complètent : les bureaux ouverts et les salons de réception qui favorisent les rencontres et les échanges informels indispensables.
Les premiers doivent rester silencieux tandis que les seconds seront plus bruyants car ouverts aux discussions.
Assurez-vous que le coworking est aménagé de cloisons et caissons anti-bruit, d’une salle silence, et que les espaces de rencontres sont éloignés des postes de travail pour parler sans crainte de déranger.

4. Renseignez vous sur les événements mis en place par l’équipe du coworking

Pour réussir son business, les liens avec les coworkers ne suffisent pas. Le travail de réseautage de l’équipe du coworking est un réel atout. Sans se transformer en commerciaux pour votre entreprise, ils vous aideront à gagner en visibilité et à créer de nouvelles opportunités en réalisant des animations telles que des réunions… vous permettant ainsi d’élargir le panel d’entreprises qui pourraient devenir clientes ou prescriptrices.

Et maintenant, à vous de tester !

Visite virtuelle

Découvrez le coworking du Plateau de Saclay en 3D.